-M-

205 vues
Genre french, rock, chanson francaise, rock francais, seen live

Mathieu Chedid est un auteur-compositeur-interprète de rock français, plus connu sous le pseudonyme de -M-, l'initiale de son prénom. Il est né le 21 décembre 1971 à Boulogne-Billancourt. Jouant principalement de la guitare, -M- est aussi multi-instrumentiste en studio où il assure la quasi totalité des différentes partitions.

Fils du chanteur Louis Chedid et petit-fils de l'écrivaine et poétesse d'origine libanaise et égyptienne Andrée Chedid (qui écrira plus tard les paroles de certaines de ses chansons), Matthieu Chedid commence très tôt la musique, en faisant notamment les chœurs pour son père sur la chanson T'as beau pas être beau, accompagné de sa sœur Émilie en 1978. Il fait ensuite partie de petits groupes, jouant avec Julien Voulzy ou encore Pierre Souchon (les fils respectifs de Laurent Voulzy et d'Alain Souchon). Ils forment d'ailleurs quelques groupes éphémères, comme Tam Tam avec Mathieu Boogaerts, Les Bébés fous ou Les Poissons rouges. Son ami d'enfance Cyril Houplain participe à la création de son univers visuel.
Sa carrière de musicien l'amène ensuite à accompagner les artistes les plus divers, aussi bien en concert que sur des albums : NTM, Tryo, Sinclair, Billy ze kick, Nina Morato (avec qui il apparaît sur la scène de l'Eurovision en 1994), Guesch Patti, Gérald de Palmas, Vanessa Paradis, Faudel, Arthur H ou Brigitte Fontaine. Matthieu Chedid est avant tout un guitariste, admirateur de Jimi Hendrix.

En 1997, il sort son premier album solo Le Baptême, introduisant le personnage de -M- qu'il se crée (en même temps que sa célèbre coupe de cheveux). Véritable double scénique (un peu à la manière de Ziggy Stardust pour David Bowie), il permet à Matthieu Chedid de se « lâcher » et d'exprimer un univers rempli de candeur. Assez vite c'est par la scène qu'il s'impose, d'abord dans des petites salles, et lors de premières parties.
À cette époque, il joue souvent en solitaire ou en duo avec le violonceliste Vincent Ségal, samplant ses parties guitares. Dans l'album Le Baptême, enregistré dans la maison de campagne familiale, il se révèle comme un guitariste et un multi-instrumentiste accompli, qui à l'instar de quelque prédécesseurs de la scène funk rock parisienne des années 1990 (Sinclair avec qui il a joué, Vercoquin présent sur le disque, Juan Rozoff, F.

F.F…) mélange avec une belle aisance des styles musicaux et des sons différents, ce qui détonne à l'époque dans l'univers de la chanson française. L'album connait un succès d'estime, mais ne s'imposera veritablement qu'au bout de plusieurs mois avec la sortie du single Machistador. Ce ne sera qu'avec la tournée et l'album suivant que M connaitra un succès beaucoup plus large. Pour l'anecdote, sa petite sœur (alors âgée de onze ans à l'époque), Anna Chedid participe à l'album en prêtant sa voix pour les choeurs dans Nostalgic du cool

Après avoir collaboré avec Vanessa Paradis, il sort en 1999 son deuxième album Je dis aime. Cet album contient de nombreux tubes (Je dis aime, Onde sensuelle,Monde virtuel, Le Complexe du corn-flakes, Mama Sam), et il y reprend Close To Me de The Cure. Il s'en vend plus de 200 000 exemplaires.
Il est souvent accompagné sur scène et parfois en studio (accompagnement, arrangement) de Cyril Atef, batteur et percussionniste, et Vincent Segal, violoncelliste et parfois à la basse ou aux kass-kass. Tout deux forment le groupe Bumcello. Le troisième homme est DJ Shalom, qui réalise les samples sur certaines chansons. On a également pu voir parfois à ses côtés son ami le trompettiste Ibrahim Maalouf ainsi que le flûtiste Magic Malik.
Ses concerts contribuent grandement au succès de l'artiste. Jouant sur son image, chaque live est un vrai spectacle où il fait partager le monde de son personnage, -M-. La scène est agrémentée de couleurs acidulées et de toutes sortes d'objets que l'on croirait sortis du fond de son grenier (ce qui est d'ailleurs en partie le cas). Il remplit ainsi la mythique scène de l'Olympia, fait une tournée des grands festivals français (Festival des Vieilles Charrues, Francofolies, Solidays, Printemps de Bourges) et gagne la Victoire de la musique de l'interprète masculin de l'année. Le CD/DVD Live Le Tour de M est un souvenir sonore de cette tournée.

En 2003, -M- réalise une des musique du film Les Triplettes de Belleville, la même année il sort Labo M, un disque expérimental et essentiellement instrumental. Après avoir rodé son album au printemps durant une courte tournée (L'Avantour), Qui de nous deux ? sort à l'automne 2003, contenant notamment les titres Qui de nous deux, La bonne étoile ou encore Mon ego. Plus doux, cet album a été marqué par la naissance de sa fille Billie, pour qui a été créée par le luthier Cyril Guérin une guitare spéciale, toute rose.
La tournée qui suit, préparée en résidence à la Coopérative de Mai, est un énorme succès. -M- joue presque toujours à guichet fermé et remplit Bercy par trois fois. Sébastien Martel (ancien guitariste du groupe Vercoquin et du groupe Las Ondas Marteles ayant aussi sorti deux albums solo, Ragalet et Coitry?) rejoint le groupe de musiciens à l'occasion de cette tournée. La tournée finit à Londres après être passée par toutes les grandes salles françaises et la plupart des grands festivals francophones.Ce fut pour lui aussi l'occasion de découvrir pour la première fois le pays de ses racines: l'Egypte( Andrée Chedid naît au Caire le 20 mars 1920 et son père naît à Ismaïlia le 01 janvier 1948). Il fait donc un concert au Caire en été 2004, et profite pour en faire la visite!
Un CD/DVD live sort fin 2005, portant notamment trace de la chanson inédite En tête à tête.
En 2005, il interprète Est ce que tu aimes avec Arthur H sur l'album Adieu tristesse. En 2006, Guillaume Canet lui demande de faire la bande originale de son film Ne le dis à personne. En 2007, il a collaboré avec Sean Lennon (fils cadet de John Lennon) pour créer "L'éclipse", un remix et traduction de la chanson "Parachute" de ce dernier. Chedid a fait la traduction, le chant et les instruments. Il effectue également la tournée de Vanessa Paradis en tant que guitariste, après avoir participé à son album Divinidylle.
Il participe à la journée du Handicap invisible au profit de l'UNAFTC (Union nationale des associations de familles de traumatisés crâniens) le dimanche 8 juin 2008 au Bataclan à Paris, il clôture le spectacle par un concert d'une heure et joue entre autres deux chansons inédites dont Mister Mystère, présente sur l'album Libido de Brigitte Fontaine.

Le 7 septembre 2009 sort le cinquième album (en comptant Labo M) de -M-, Mister Mistère. Cet album contient des titres comme Le roi des ombres, Est-ce que c'est ça?, Mister Mystère et Amssétou directement influencé par Amadou et Mariam et dont le clip, réalisé par Guillaume Canet, fait un parallèle entre sa tournée française et son séjour au Mali. Un album créée sous le signe de la famille où l'on peut retrouver sa sœur Anna et son frère Joseph. Son père quant à lui, a remixé l'intégralité de l'album. Il raconte: Face à eux, je ne peux ni tricher, ni faire semblant. Et tout s'est fait de manière naturelle (…) Je suis d'abord parti avec Joseph à la campagne pour que l'on joue ensemble. Anna, ma petite soeur, nous a rejoints. Du coup, elle est musicienne et sera musicienne sur la tournée. Emilie, l'aînée, m'a aidé sur le montage des films. Quant à mon père, il a carrément sauvé le disque (…) J'avais tout fini, enregistré, mixé et masterisé. Il avait suivi tout cela de loin. (…) Il avait compris qu'il fallait tout épurer. Alors il a refait tout le disque, il a enlevé le maquillage. La différence est notoire… Avant, c'était un album psychédélique et seventies qui faisait penser à ce que j'avais déjà enregistré. Mon père a donné un peu d'âme à tout ça. Sans lui, je n'aurais pas été capable de me dénuder à ce point-là. Un album, donc, plus brut, plus mature, plus sensuel, où Matthieu fait face à certains de ses démons.
Le début de la tournée intitulée "Les saisons de passage" a débuté en novembre 2009. Sur cette tournée à travers la France, la Suisse et la Belgique, Matthieu s'est séparé de son violoncelliste Vincent Segal et de son guitariste Sebastien Martel au profit d'Anna et Joseph. Selon lui, pour donner à des plus jeunes musiciens, le trac des premiers spectacles. Dans les anciens, seuls son batteur et percussionniste de toujours Cyril Atef, et Shalom, aux platines, restent de la partie.


Source

Top Titres

Pop Muzik 1

Pop Muzik

Qui de nous deux 2

Qui de nous deux

Je dis aime 3

Je dis aime

Onde sensuelle 4

Onde sensuelle

Mon ego 5

Mon ego

A Tes Souhaits 6

A Tes Souhaits

C'est pas ta faute 7

C'est pas ta faute

Pop Musik 8

Pop Musik

Sous ta peau 9

Sous ta peau

Ma mélodie 10

Ma mélodie

Top Albums

Qui De Nous Deux
Qui De Nous Deux
pistes
Je Dis Aime
Je Dis Aime
pistes
Pop Muzik: The Very Best of M
Pop Muzik: The Very Best of M
pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article